Inquiétudes légitimes

Chaque bateau à son domaine d'utilisation… et ses limites !

Ce 7 août vers minuit la station est contactée par le CROSS pour rechercher un plaisancier parti à 17 h 30 de Cabourg à bord d’un catamaran de sport pour rallier Le Havre. Son véhicule est toujours stationné devant le centre P. Vatine. Ses proches, inquiets à son sujet, ont contacté le CROSS. La mission de la SNS161 est dans un premier temps d’investiguer les abords du port du Havre et de descendre ensuite jusqu’à la digue du Ratier. D’autres moyens doivent par la suite renforcer le dispositif de recherche déployé sur l’estuaire de la Seine. Le vent est E force2, mer belle et visibilité 10m.

La SNS161 appareille 20 minutes plus tard avec 7 sauveteurs à bord. Les projecteurs de recherche sont mis en place dès l’appareillage afin d’être parés dès les digues franchies. Ces moyens de recherche sont complétés par la veille au poste extérieur d’un équipier muni des jumelles à vision nocturne. Les recherches débutent vers 00 h 30 en inspectant sur demande du CROSS les digues du port du Havre et de Port 2000. Le pilote d’un navire de commerce contacte par VHF la SNS161 et informe avoir plotté distinctement un petit voilier sans feu dans le noroit de la balise LH 12. Après avoir relayé l’information au CROSS, la SNS161 fait route vers la position indiquée. Vers    00 h 45 les sauveteurs repèrent le catamaran avec une personne à bord. Après vérification avec le CROSS qu’il s’agit bien de la personne recherchée, un équipier embarque à bord du catamaran pour aider le skipper durant le remorquage et assurer un contact VHF avec la vedette. Le CROSS demande un bilan sanitaire du skipper qui conclut à un épuisement sans signe plus alarmant. S’il ne dispose pas de moyens de signalisation, le skipper a pu s’hydrater et porte une combinaison et un gilet flottant.

L’équipage à bord du catamaran installe un dispositif sur la poutre du trampoline permettant de frapper la remorque car ce navire est dépourvu de taquet. Vers 01 h 00 le convoi démarre à 3nd vers Le Havre puis après observation accélère à 3,5nd. Vers 01 h 30 le convoi passe les digues puis accoste à la cale des dériveurs de l’anse des Régates où rejoignent les proches du skipper.

Après les formalités la SNS161 rejoint son poste et l’équipage débarque vers 02 h 15, vedette parée.

Équipage engagé :Bertrand Caillet, Yann Bizien, Sébastien Brasselet, Floriant Broustail, Pierre Desevedavy, Cédrick Dumoulin, Matthieu Verzaux.