Assistance à un voilier en avarie de safran

Ce n'est pas toujours au large...

Le 20 mai 2018 vers 16 h, en transit retour après avoir participé à la fête de la Mer à Honfleur, la SNS 161 est contactée par le sémaphore de la Hève, relayant un appel du CROSS Jobourg. Il est demandé de porter assistance au voilier Luis en avarie de safran à 2m dans l’Ouest du Havre avec 2 personnes à bord.

Les conditions météo se sont notablement dégradées depuis le départ pour Honfleur. Une brise thermique bien établie lève un clapot court et haché. La SNS 161 se déroute vers la position transmise par le CROSS et arrive sur zone vers 16 h 20.

Pendant le ralliement vers le Luis, la SNS 161 contacte le skipper pour lui exposer le plan d’intervention et en particulier qu’il lui sera envoyé une ancre flottante à mettre en place dès le début du remorquage afin d’équilibrer la traction exercée par la remorque.

A 16 h 25, après avoir transmis l’ancre flottante, puis le train de remorque au Luis, le convoi se met en route à vitesse très réduite afin d’évaluer le comportement du voilier. Bien que la remorque soit allongée à 95 m, le Luis effectue des embardées continues mais suffisamment modérées pour ne pas mettre en jeu la sécurité. Les marques de jour CMR sont envoyées dans la mature et  répétées au niveau du Nav. Statut à l’AIS de la vedette pour informer les nombreux navires aux abords du Havre. Au cours du remorquage le réglage de l’ancre flottante est modifié ce qui atténue l’ampleur et la fréquence des embardées.

Vers 16 h 45 la vigie du GPMH est contactée pour organiser le franchissement des passes. Elle informe  que le ferry Etretat est prévu d'être appareillé dans 15 minutes plus tard. Compte tenu de la densité de navires sur zone et du mouvement du ferry, la SNS 161 confirme longer l’extérieur du chenal par le sud en attendant l’appareillage de l’Etretat. Vers 17 h 15, le ferry ayant quitté l’avant-port, le convoi franchit les digues à son tour avec une remorque raccourcie et l’ancre flottante est remontée. Le voilier est ensuite pris à couple puis accosté au ponton visiteurs. Les formalités effectuées, la SNS rejoint son poste vers 18 h. Les frais de remorquage consécutifs à l’avarie seront pris en charge par l’assurance du voilier.

Équipage engagé : Betrand Caillet, Yann Bizien, Pierre Desevedavy, Florence Duchemin, Monique Grégoire, Stéphane Montestier, Julien Vauchel.